svbu LeVot E1 2020-05-03

Compte-rendu du texte <<La musique contre l’exclusion>>

L’article « La musique contre l‘exclusion » écrit par Françoise Chirot et publié dans le quotidien francais Le Monde le 2 décembre 1994 traite du projet de l’avocat Matchel Arréguy, qui commence à utiliser la musique comme un moyen d’inclusion pour les enfants exclus.

Après avoir grandi auprès d’une tante musicale, il a réfléchi sur le rôle de la musique dans la société.

Pour tester les bénéfices de la musique, il a pris contact avec des hôpitaux, des écoles et des centres sociaux dans la région parisienne.

Suite au succès du projet, il a fondé une association qui est aussi subventionnée par des organismes officiels.

Grâce aux activités organisées par l’association à Paris, les jeunes exclus et les musiciens peuvent se rencontrer.

Et les enfants peuvent s’initier à la musique et au chant.

En outre, Arréguy tente une autre expérience dans une école primaire où les instituteurs collaborent avec un chanteur et son groupe.

Finalement, Françoise Chirot se félicite que le projet, qui se termine à la fin de l’année par une fête organisée par les étudiants, crée un enseignement vivant et varié.

Print Friendly, PDF & Email

5 Kommentare

  1. “En outre” = connecteur logique ; un connecteur temporel serait peut-être plus pertinent ici, par exemple “Actuellement” ou “En parallèle”.
    Par ailleurs, cette phrase ne rend pas bien compte de la teneur du projet : précisez ses objectifs.Reference

Kommentar hinterlassen