Fiche_de_lecture

Fiche de lecture

L’ Apologie pour l’Histoire ou métier d’historien écrite par Marc Bloch en 1944 fut publiée à Paris en 1959 dans les Cahiers des Annales de la librairie Armand Colin.

L’article scientifique se trouve aux pages 70-97.

 

L’Auteur :

Marc Bloch était un médiéviste français qui a vécu de 1886 à 1944.

Il est né à Lyon, mais il a grandi à Paris, où il a fréquenté le lycée Louis-le-Grand.

Ses parents étaient juifs, mais il était agnostique.

Après avoir étudié à Paris, Berlin et Leipzig, il est devenu professeur d ’Histoire à Strasbourg, puis à Paris.

Pendant l’occupation de la France par l’Allemagne nazie, il était suspendu de l’Université en raison de ses racines juives.

Bloch s’engagea également dans la Résistance.

C’est la raison pour laquelle les Allemands l’ont exécuté en 1944.

Il est surtout connu comme fondateur et éditeur de la revue historique « Annales ».

Cette revue est liée à une nouvelle méthode historique qui consiste à engager d’entamer un dialogue avec les autres sciences pour trouver de nouvelles connaissances fécondes.

Par ailleurs, son domaine de recherche était l’histoire sociale et économique du Moyen-âge.

Toutefois, il a aussi travaillé sur des thèmes de l’histoire contemporaine.

Néanmoins, son ouvrage principal comme est le livre La Société féodale, qui porte sur les différentes sociétés européennes du Moyen-âge.

Apologie pour l’histoire ou métier d’historien est son dernier article scientifique, resté inachevé, qui traite de la nécessité de l’histoire et des méthodes de travail de l’historien.

La raison de mon choix :

J’ai choisi cet article scientifique car il montre bien la prise en compte de l’Histoire comme science au XIVème siècle.

Grâce au travail de Bloch, il est possible de mieux comprendre les difficultés du travail d’historien.

En faisant découvrir les pièges du métier d’historien, l’essai peut encore aider un historien moderne.

 

Print Friendly, PDF & Email

Kommentar hinterlassen